Vous trouverez ci-dessous l'extrait d'un scénario de court métrage que j'avais écris à l'époque ou je faisais des étude de cinéma. Ca devait donner un film speed au montage nerveux, à l'humour noir et grinçant avec un twist final bien décapant.


Chassé Croisé


Un homme se réveille en sursaut et en sueur. Il reste assis sur son lit quelques instants, l’air ahuri.

(Cette scène est entrecoupée de flashes qui sont les rappels de son rêve)

Flash 1
Il est seul dans la nuit et entend des respirations rapides.

Réalité
Il marche dans un petit couloir éclairé.

Flash 2
Il court, paniqué, dans la nuit, toujours hanté par des respirations saccadées.

Réalité
Il ouvre la porte des toilettes.

Flash 3
Il ouvre une porte et voit sa femme avec son ami en train de faire l’amour.

Réalité
Il vomit à grands bruits dans les toilettes.

Flash 4
Il entre en hurlant, attrape une chaise et en balance un terrible coup en plein visage de sa femme. Puis, tétanisé, il lâche la chaise la mine déconfite, réalisant son acte. Il ferme les yeux en grimaçant, et lorsqu’il les rouvre, il retrouve son ami mort une seringue plantée dans le bras, un filet de bave sur les lèvres. Quant à sa femme, elle est indemne et avec un air hystérique, elle rit nerveusement en tournant autour de son ami et en le pointant du doigt.

Réalité
Il est de dos, penché sur la cuvette des toilettes, il sanglote.
C’est un homme costaud, brun à la peau mate, il a la trentaine passée.
Sa femme arrive par derrière, en chemise de nuit et s’accroupit à côté de lui. Elle l’enserre dans ses bras, elle a les larmes aux yeux.


Flash back de la femme
Elle prend un verre, assise sur le canapé à côté de l’ami de son mari. L’ambiance est très intime. Le salon est une belle pièce avec tous les agréments vidéo et hi-fi, le canapé est accueillant. L’ami de son mari est un beau gosse bronzé aux yeux clairs, un peu moins de trente ans. La femme est une jolie brune de 25 ans bien bronzée, habillée sexy, genre petite starlette. Elle a un léger accent du sud.

Femme
Tu sais, depuis que Jo trafique son nouveau business avec Tintin, je le vois de moins en moins… je devrai pas m’en plaindre, c’est vrai qu’il gagne plein de tunes et qu’il me fait des cadeaux, mais… je m’ennuie toute seule.

Elle se sert contre lui.

Ami
Jo a toujours fait du bon business, mais là il a passé la cinquième à fond la caisse. C’est du lourd, ça ouais. Moi, je ne m’en plains pas, il me sert de la bombe ! D’ailleurs, j’en parle… ça te dérange si je vais me faire un petit fixe ?

Femme
Fait comme chez toi… mais tu sais que ça le rend nerveux de travailler avec Tintin.

Il se lève en sortant une seringue de sa poche.

J’espère que c’est pas trop gros pour lui. Ca me fait un peu peur...

Ami
Oh… Jo tu sais, c’est un mec qui sais ce qu’il fait.

Retour à la réalité
Elle tente de remonter le moral de son mari.

Femme
Je sais combien il comptait pour toi… je l’aimais bien moi aussi...

Flash back de la femme

Femme
Non, ne dis rien, c’est déjà pas facile… tu n’as jamais eu envie de moi ?

Réalité

Elle tente de remonter le moral de son mari.

Femme
Il nous manquera à tous les deux…

Mari
Tu sais pas à quel point, Putaing.

Il parle pour lui avec un fort accent de Marseille, en pleurant.

Femme
Tu n’y est pour rien tu sais, c’est pas ta faute s’il se défonçait trop.

...................
.......................
...................