Mes projets de BD

Depuis que je suis en âge de lire, je lis de la BD européennes et des comics, notamment la série des X-men que j’adorais quand j’avais une dizaine d’année.
A l’âge de 13 ans lorsque j’ai commencé à écrire des scénarios, il flottait un vent de renouveau sur la BD avec « La quête de l’oiseau du temps », le début des « Chroniques de la lune noire » ou encore les « Thorgal » et les premiers « 13 » qui me faisaient rêver...
Le manga commençait lui aussi à exister en France, d’abord avec Akira suivi un peu plus tard de séries comme Gunnm.

Je suis un boulimique de BD ! Je sillonne les médiathèques et lis des scans sur le web, j’ai dû lire entre deux et trois mille BD tous styles confondus.
C’est l’osmose entre le scénario et le dessin qui fait une bonne BD. J’aurais aimé être un crack en dessin mais ce n’était pas le cas. Je crois d’ailleurs que c’est l’une des raisons qui m’a donné envie de faire de la photo.
Comme j’aime la bd, j’ai écris plusieurs scénarios et pour certains d’entre eux, j’ai cherché des dessinateurs pour les illustrer.
ci-dessous vous trouverez divers projets de bande dessinée que j'ai débuté à différentes périodes de ma vie. J'aimerais en mener certains à terme et lorsque je trouve un peu de temps je m'y emploie.


Nos belles années

1991, mon premier projet de BD. J’ai écris son scénario à 15 ans. Romantisme anticipation et d’action en sont les ingrédients.

La saga d’Elrin

C’est l’adaptation en bande dessinée du scénario que j’avais écris pour mon projet de série TV héroïc fantasy.

recherche d'appartement à paris acheter son appartement à paris

Adolescent

Cette histoire est tirée d’un scénario de court métrage que j’avais écris à 14 ans. Elle met en scène les sentiments qui animent cette période particulière qu’est l’adolescence. L’idéalisme et le romantisme en sont les ingrédients, comme une peinture de Delacroix où l’amour et la mort en viennent à s’enlacer.

Corkway Lake

Pour le scénario de cette bande dessinée réaliste mais proche d’un polar à l’atmosphère mystérieuse et fantastique, je me suis inspiré du cauchemar qui débutait mon scénario de jeu vidéo « Welcom to Vernumbria ». Mais mis à part ce cauchemar et le tout début de l’intrigue, le reste est totalement différent et beaucoup plus psychologique.